défi de l'espoir 2011

Histoire d'Andréane Miron

Histoire d'Andréane Miron

Notre histoire relate les circonstances de la vie de la jeune fille. Sportive, joyeuse, affectueuse et attachante, Andréane révèle très tôt un don et une passion pour la scène. Elle excelle dans le ballet, tourne dans des publicités télévisées ainsi que dans le long métrage Elles étaient cinq. Menant en apparence une vie heureuse et privilégiée, la jeune fille est très entourée, de la part de sa famille et de ses nombreuses amies.

Un premier signe, révélateur d'un mal-être plus profond, survient pourtant avec une histoire de faux enlèvement durant l'été 2008, qui a fait beaucoup de bruit dans tous les médias du Québec, et surtout dans la région des Laurentides. Quelques semaines plus tard, le 10 septembre, elle s'enlève la vie, causant stupeur, incompréhension, chagrin et douleur. Suit pour ses proches une longue période de convalescence, où se développe un regard différent sur la vie, et où aussi la présence de la disparue se fait étrangement sentir.


Son père démontre ici que, par le soutien et la résilience, il est possible de se relever des pires épreuves. Son exemple contribuera sans nul doute à apporter la guérison à toutes les personnes ayant vécu une telle tragédie, particulièrement au Québec, qui est affligé, comme on le sait, de l'un des plus hauts taux de suicide au monde, surtout chez les jeunes. M. Sylvain Miron, conjoint de l'auteur du livre Mon rayon de soleil et père d'Andréane Miron, entreprendra un périple de 5 300 km à vélo entre Vancouver et Saint-Sauveur durant l'été 2011 du 26 juin au 6 août, afin d'amasser des fonds pour l'organisme de prévention du suicide Le Faubourg, œuvrant dans les Laurentides et membre de l'A.Q.P.S. (Association Québécoise de Prévention du Suicide).



Pour faire un don pour la prévention du suicide Cliquez ici


Pour en savoir plus sur le livre "Mon rayon de soleil" d'Isabel Ladouceur

Suivez et encouragez Sylvain Miron sur son blog.

création site web